Login

Lost your password?
Don't have an account? Sign Up

ARTHROSE: Une nouvelle attaque malhonnête contre la médecine naturelle…

Chers amis,

Ça sent le roussi pour les traitements naturels contre l’arthrose !

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) a publié récemment un communiqué absolument catastrophique concernant l’un des compléments alimentaires les plus utilisés contre les douleurs articulaires.

J’ai entre les mains le courrier officiel de l’ANSES :

Vous allez voir qu’il y a EFFECTIVEMENT de quoi tomber de sa chaise :

L’ANSES affirme que les compléments contenant de la glucosamine et de la chondroïtine, accessibles à n’importe qui en deux clics sur internet, sont susceptibles d’entraîner des effets secondaires particulièrement graves.

Ils sont vendus SANS la surveillance d’un médecin et provoqueraient notamment :

  • des insuffisances rénales aigues ;
  • de l’hyperviscosité sanguine ;
  • des éruptions cutanées,
  • de nombreux problèmes hépatiques (foie),

Le risque semble si important que l’ANSES recommande même d’INTERDIRE aux fabricants de promouvoir ces produits contre les douleurs articulaires. 

Incroyable !!!

Il faut quand même savoir que chaque année en France, près d’un million de boîtes de ce type de compléments sont distribuées…

S’agirait-il alors du premier scandale sanitaire visant des substances naturelles ??? 

À peine dévoilée, l’information a été reprise en boucle dans les médias.

Et les mêmes qui la veille, qualifiaient les compléments alimentaires de « foin totalement inutile », recommandent désormais « la plus grande méfiance » vis-à-vis d’eux. Brrr… :

Devant de telles accusations, l’inquiétude a gagné les malades.

Les fabricants ont été noyés de demandes de clarification, les forums internet ont vu des milliers de patients inquiets essayer de s’informer sur la gravité du phénomène, les ventes de compléments de chondroïtine / glucosamine se sont ralenties…

Une bonne nouvelle ?

Ce le serait assurément si ces compléments anti-arthrose présentaient un risque réel sur la santé.

Ou même s’ils étaient « seulement » inefficaces…

Mais vous allez voir que ce n’est ABSOLUMENT pas le cas.

Au contraire…

Mais alors, de quoi s’agit-il ???

Eh bien tout ceci ne doit rien au hasard. C’est un plan…parfaitement orchestré. Avec un objectif très précis qui n’a RIEN à voir avec l’intérêt des malades.

Maintenant, je vous demande de bien reprendre votre souffle, car nous allons pénétrer AU CŒUR d’une escroquerie scientifique incroyablement organisée, qui peut s’avérer désastreuse pour les millions de Français qui souffrent de l’arthrose.

ARTHROSE : VOYAGE AU CŒUR D’UNE ESCROQUERIE

Les médias, on l’a vu, ont repris sans broncher le communiqué de l’ANSES.

Mais il faut croire que les journalistes « n’ont pas eu le temps » d’éplucher l’étude complète sur laquelle se basait ce communiqué.

Dommage… Elle réserve des surprises étonnantes.

Pour créer la panique, l’ANSES se fonde sur… 74 cas « hypothétiques » d’effets indésirables dans toute la France…

74 cas…  sur un million de boîtes distribuées.

Une goutte d’eau en comparaison des milliers de cas avérés de victimes des effets ravageurs des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), médicaments prescrits comme « remède de première intention » contre l’arthrose par ces mêmes autorités de santé.

Et il y a plus étonnant…

Sur ces 74 cas, 23 seulement comportent des « preuves suffisantes » pour être simplement vérifiées !

Et parmi ces 23 plaintes recevables, seul… UN malade aurait eu des effets secondaires « très vraisemblables ».

Les 22 autres ont été qualifiés de « douteux », voire carrément « exclus ».

Oui, vous avez bien lu :

Cette alerte « officielle », reprise en boucle par tous les médias, repose sur UN cas d’effet indésirable « vraisemblable ».

Un CAS sur…un million !!!!

Soit 0,000001 %.

ARTHROSE : LE VÉRITABLE RISQUE N’EST PAS DU TOUT CELUI QU’ON VEUT NOUS MONTRER

Mais revenons maintenant aux 23 victimes « potentielles »…

Si on étudie attentivement leurs déclarations il y a quelque chose qui aurait dû sauter aux yeux des observateurs :

C’est qu’elles suivent TOUTES un lourd traitement médicamenteux !

Certaines personnes vont jusqu’à référencer la prise quotidienne de 16 médicaments (seize) !!

C’est le cas par exemple d’une femme de 50 ans dont le médecin a mis en cause la responsabilité d’un complément de glucosamine/chondroïtine pour une hépatite sévère :

POURTANT CELA SEMBLE TOTALEMENT…ABERRANT.

D’abord parce que cette femme ne prend PAS de complément antiarthrose à base de glucosamine/chondroïtine. Elle a suivi une cure de six mois de Lipocyte, une solution buvable à l’extrait de thé vert qui promet des « jambes et hanches affinées » et qui contient 15 actifs, dont seulement100mg de glucosamine. 

Ensuite, cette femme prend de très nombreux médicaments chimiques dont le Kétoprofène et l’Ezomeprazole, deux médicaments de la famille des IPP dont de nombreuses études ont prouvé les risques de « lésion hépatique et la progression de trois types de maladies du foie chroniques. »

Et le reste est tout aussi absurde, pour ne pas dire pire :

On s’aperçoit que nos 23 victimes potentielles prennent TOUS des médicaments chimiques aux effets secondaires reconnus : antidouleurs, IPP, bétabloquants, statines, etc.

Mais « bizarrement », ce sont la chondroïtine et la glucosamine qu’on retrouve sur le banc des accusés…   

Alors de deux choses l’une : soit il y a erreur, soit il y a…autre chose.

ARTHROSE : ILS VEULENT INTERDIRE UNE SUBSTANCE QUI PULVÉRISE 72% DES DOULEURS DE L’ARTHROSE

Et si la véritable raison de cette attaque, c’était justement que l’alliance glucosamine/chondroïtine fonctionne là où…la plupart des médicaments échouent ???

Contrairement aux anti-inflammatoires, ces substances ne se contentent pas de masquer votre douleur en laissant l’arthrose progresser…

  • Deux études récentes menées sur des personnes souffrant d’arthrose du genou ont montré que la prise quotidienne de 1 500 mg de sulfate de glucosamine pendant 3 ans permettait de freiner, voire stopper la progression de l’arthrose
  • La chondroïtine permet de stabiliser l’épaisseur du cartilage en moins de deux ans, alors que ce tissu perd en moyenne 0,07 mm par an chez les personnes qui souffrent d’arthrose. 
  • Prises ensemble, ces deux substances iraient jusqu’à diminuer les douleurs d’arthrose de 72%, ralentir son évolution et même participer à reconstruire le cartilage en inhibant l’hyaluronidase, une enzyme responsable de sa destruction.

Et tout cela, sans aucun effet secondaire associé.

Mais alors : pourquoi cette tentative de mise à mort des compléments à base de chondroïtine / glucosamine. 

Parce qu’il faut un coupable pour masquer l’impasse dans laquelle on maintient les malades !!!

Ni les autorités ni les grands laboratoires ne veulent que le grand public connaisse l’existence des remèdes naturels les plus simples, peu coûteux et accessibles au plus grand nombre.

Reconnaître qu’elles se trompent en qualifiant l’arthrose de maladie « inévitable », « incurable », et contre laquelle 10 millions de patients devraient se contenter de médicaments peu efficaces, et souvent dangereux.

Alors qu’il existe d’autres solutions efficaces et sans effet secondaires. Problème, elles sont naturelles, et non brevetables.

Vous en trouverez de très intéressantes ici, avec les témoignages de patients pour qui tout a changé depuis qu’ils utilisent ces remèdes naturels. Tous disent qu’ils ont vraiment vécu un avant / après !

Car la nature, on dirait, est souvent plus généreuse que les hommes…

Santé !

26 comments

  1. Avatar
    Smithbed

    Sputnik V vaccination has begun in Slovakia. The equipment of the Russian vaccine to the motherland was accompanied away a nationalistic ignominy and led to the relinquishment of Prime Preacher Igor Matovich and a restructuring of the government. As a evolve, the state received the Russian vaccine, in spite of the authenticity that neither the European regulator nor the WHO has until instanter approved it.
    In neighboring Hungary, which approved the profit of Sputnik in February as the pre-eminent in Europe, more than 50% of the adult citizens has already been vaccinated; in Russia – a bantam more than 10%. In Slovakia, five thousand people signed up for the sake the Sputnik vaccination.
    I don’t know about all of you, but I’m thrilled. Someone will say that there is nothing special in the post, that there are hundreds of them, that the information is not new, and so on. And I will say in response – if you are not interested, why comment? For me, the post is just perfect – I was happy not only to read it, but also to tell the contents to my colleagues at work.. You can be familiar with another article on this topic at this tie-up [url=”https://vantagecollectibles.forsaljning.site”]https://religijna.sprzedaz.fun[/url]

  2. Avatar
    Louisa0r

    Our WiFi repeater provides you max speed with 300Mbps, no delay for playing game, online transfer files and video chat. Easy Plug & Play Installation. Get 50% Off Today! Buy Here – is.gd/ZtYVUb

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*